Maigrir grâce à la Naturopathie

Pour maigrir, on ne parle pas de régime en naturopathie. On parle de réforme. De réforme alimentaire, mais également de réforme du mode de vie. Car la naturopathie va s’intéresser à l’individu dans sa globalité, en prenant en compte tous les domaines de la vie quotidienne (alimentation, relations sociales, stress, travail, activités physiques, fonctionnements métaboliques du corps…)

Pour arriver à perdre du poids durablement, il est indispensable de prendre en compte tous ces aspects et d’effectuer les modifications nécessaires pour atteindre son objectif.

Le surpoids et l’obésité sont de plus en plus importants en France et également dans une grande partie du monde. En effet, cela est dû à nos modes de vie actuels qui cumulent une alimentation pauvre en vitamines et minéraux, riche en sucres, graisses saturées et transformées, la sédentarité, le stress chronique, le mal-être et la dépression…

maigrir à chambéry

L’excès de poids entraîne à moyen-long terme des problématiques de santé telles que le diabète de type 2, l’hypertension, les pathologies cardiovasculaires, la stéatose hépatique non alcoolique (foie gras). Il ne faut pas oublier que le surpoids sera synonyme d’organisme inflammé et déminéralisé. Un tel terrain est propice au développement de maladies telles que l’arthrose, l’arthrite, le cancer, les maladies auto-immunes…

Un autre point à ne pas négliger dans les problématiques de poids concerne l’estime de soi. Rare sont les personnes en surpoids qui ne vivent pas un état psychologique difficile, qui entraîne parfois des dépressions et des replis sur soi.

Il est donc nécessaire de reprendre sa santé en main et de travailler sur l’ensemble de ces aspects afin de retrouver un bien-être physique et émotionnel.

Essayons tout d’abord d’expliquer brièvement comment fonctionne notre corps dans le phénomène de la prise de poids. Nous verrons ensuite quelques solutions à adopter pour arriver à son objectif.

Physiologie : Pourquoi et comment nous grossissons ?

Comment se forment les graisses dans notre organisme ?

Les aliments que nous consommons sont dégradés au cours des différents processus de digestion. Ils commencent à être décomposés dans la bouche grâce à nos dents et aux enzymes salivaires. Puis l’estomac continu le travail grâce à son importante acidité. Les aliments sont découpés en petites particules et passent ensuite dans l’intestin grêle avant que les nutriments rejoignent la circulation sanguine pour être utilisés par nos cellules. Les nutriments, composés des acides gras, des acides aminés, des oses (glucose, fructose…), des vitamines et minéraux, ont tous des rôles particuliers dans le fonctionnement de notre organisme.

maigrir naturopathie savoie

Les glucides ont pour principale mission de nous apporter l’énergie dont notre corps a besoin pour fonctionner. Cette énergie est avant tout utilisée par notre cerveau, par nos muscles, pour réaliser le travail de digestion et pour servir de carburant à tous nos organes. Le surplus apporté par l’alimentation est stocké en premier lieu dans le foie sous forme de glycogène, pour servir d’énergie de réserve (petite capacité de stockage). Le reste sera stocké sous forme de graisses dans le foie, autour de la paroi de nos organes et dans l’ensemble de notre corps.

Nous ingérons plus d’aliments que nous en avons besoin pour le fonctionnement de notre organisme (métabolisme de base). Il est difficile de quantifier précisément les besoins de chaque personne, car un grand nombre de critères entrent en ligne de compte (l’activité physique, le métabolisme de base propre à chacun, le stress, les hormones…).

Rôle de l'insuline dans la prise de poids

Lorsque nous mangeons, notre taux de sucre sanguin (glycémie) augmente. Pour le réguler, le pancréas sécrète alors une hormone, l’insuline. Celle-ci a pour fonction de faire pénétrer le sucre dans nos cellules afin qu’il ne circule pas dans le sang. Une fois retourné dans nos cellules, ce sucre va alors pouvoir être stocké dans le foie si les stocks de glycogène ne sont pas déjà comblés. L’excédent est transformé sous forme de triglycérides, c’est-à-dire de graisses. 

alimentation poids chambéry
alimentation surpoids savoie

L’insuline est en fait l’hormone du stockage. Elle joue un rôle essentiel dans la prise de poids. Lorsque l’on cherche à diminuer sa masse corporelle, il est primordial de s’orienter vers des aliments qui entraînent une moins grande sécrétion d’insuline. On travaillera donc sur le “comment” s’alimenter, mais également sur le “quand” manger. Ceci aura un fort impact dans la perte de poids.

>> Nous pouvons remarquer que les personnes sous insuline (diabétiques) auront tendance à grossir, quelle que soit leur alimentation…

Il ne faut pas négliger le fait que le corps, s’il produit de l’insuline en grande quantité et fréquemment, finira par ne plus réagir adéquatement. Les cellules finissent par devenir insensibles à l’insuline, on parle alors de résistance à l’insuline. La glycémie sanguine restera élevée et diverses pathologies finiront alors par s’installer. Il deviendra très difficile de maigrir dans ces conditions. 

Autres facteurs qui influencent la sécrétion d'insuline

La sécrétion d’insuline est également influencée par d’autres facteurs, notamment par le stress que nous vivons au quotidien. Le cortisol est une hormone sécrétée par les glandes surrénales. Il est produit en réaction à un stimulus et permet au corps de s’adapter à une situation ponctuelle de stress. En situation normale, un stress occasionnel est tout à fait bien géré par le corps qui va utiliser ses réserves de sucre (énergie) pour faire face à ce stimulus.

Le problème survient lorsque le stress devient chronique, et donc quand le taux de cortisol est chroniquement élevé. Il entraîne une augmentation de la sécrétion d’insuline en réponse à la libération de sucre restitué dans le sang pour faire face au stress.

>> Nous pouvons remarquer qu’une personne sous corticoïdes va avoir tendance à grossir, quelle que soit sa ration alimentaire.

Stress chronique = production chronique de cortisol = libération chronique de sucre dans le sang = sécrétion chronique d’insuline = résistance à l’insuline = accumulation de graisses et risque de développer des pathologies.

naturopathie chambery savoie

D’autre part, des études ont montré que le manque de sommeil augmente les taux de cortisol, donc les sécrétions d’insuline. Il sera donc important de recréer un sommeil de qualité lorsque l’on cherche à perdre du poids.

Pourquoi les régimes restrictifs ne fonctionnent pas pour maigrir durablement ?

Quelle personne en surpoids, voulant perdre des kilos, n’a pas essayé de faire un régime ?

Nous connaissons tous les régimes pauvres en graisses, riches en protéines, nécessitant de peser nos aliments… Ils permettent de perdre rapidement quelques kilos. Puis le corps ne déstocke plus aussi rapidement. Après quelques semaines de régime, la fatigue s’installe, le moral diminue, les pulsions arrivent et la personne finit par craquer et par abandonner. Les kilos remontent alors en flèche, pour arriver à un niveau plus élevé qu’au départ. Le corps, ayant été privé pendant le temps du régime, va refaire ses stocks et diminuer ses dépenses afin de prévenir une prochaine restriction alimentaire. Il s’agit là du fameux effet Yo-yo.

surpoids savoie

Les régimes restrictifs ne sont pas tenables sur le long terme. Ils permettent en effet de perdre du poids. Mais comme il n’est pas possible de vivre éternellement « sous régime », les vieilles habitudes reviennent petit à petit, et les kilos avec.

Perdre du poids avec la naturopathie est une approche globale, respectueuse de notre corps et de notre bien-être. La perte sera peut-être plus lente, mais les changements seront progressifs, en phase avec nos besoins vitaux, et donc moins difficiles à suivre. Il n’y aura pas de fatigue, de moral dans les chaussettes, d’aliments interdits à vie…

 

Les calories ne sont pas les seules choses qui comptent lorsque l’on souhaite maigrir.  Le poids est également régulé hormonalementComme nous venons de le voir, un grand nombre de facteurs sont impliqués dans la prise de poids. Nous avons donc la possibilité de travailler sur beaucoup d’entre eux. 

Je vous propose de regarder de plus près l’approche naturopathique liée à la perte de poids.

Quelles solutions adopter pour maigrir durablement?

L'hygiène alimentaire

Tout d’abord, nous pouvons agir sur les aliments que nous consommons.

  • Adopter une alimentation vivante, riche en vitamines et minéraux
  • Combler les carences alimentaires
  • Privilégier les aliments qui ne font pas augmenter démesurément l’insuline
  • Travailler sur le « quand» s’alimenter pour diminuer les sécrétions d’insuline
  • Eviter les aliments transformés, qui apportent des calories « vides »
  • Favoriser les fibres dans son alimentation
maigrir chambéry naturopathie

En naturopathie, nous allons pouvoir accompagner les organes d’élimination du corps dans leur travail. Par exemple, nous pouvons stimuler le foie dans sa détoxication grâce à des plantes adaptées. Les toxines se stockent dans nos graisses. Lors d’une perte de poids, les toxines sont renvoyées dans la circulation sanguine. Le foie aura donc un travail conséquent pour éliminer ces poisons de notre organisme.

 

Nous allons éviter les aliments qui encrassent nos organes (poumons, peau), tels que les produits laitiers notamment. Nous pourrons travailler sur les reins pour les aider à évacuer les cristaux liés aux déchets alimentaires.

 

Diverses techniques, rééquilibrages nutritionnels et micro nutritionnels ainsi que l’utilisation des plantes sous diverses formes sont à notre disposition.

L'hygiène physique

perdre surpoids chambéry naturopathie

L’accompagnement naturopathique étant global, nous travaillons sur la sphère physique en adoptant une activité physique régulière, adaptée aux capacités de chacun. Elle met en mouvements l’ensemble des liquides et des systèmes de l’organisme, stimule l’élimination des toxines et favorise l’équilibre psychique et le tonus. L’activité physique est essentielle pour accompagner de manière optimale la perte de poids. 

L'hygiène psycho-émotionnelle

En Naturopathie, nous axons également sur le bien-être émotionnel, facteur fondamental à la perte de poids. Comme nous l’avons vu précédemment, le stress quotidien entraîne une augmentation chronique de cortisol qui sur-stimule les sécrétions d’insuline, ce qui finira par provoquer une résistance à l’insuline.

 

Il existe un phénomène que l’on appelle la « nourriture émotionnelle ». Des carences en relations sociales, en activités et hobbies qui engendrent du plaisir seront impliqués dans la prise de poids. La personne “carencée en nourriture émotionnelle” aura fortement tendance à combler ce “vide” par l’alimentation. Et bien souvent, avec des produits ultras transformés et sucrés.

Pour accompagner cette vaste sphère psycho-émotionnelle, diverses solutions s’offrent à nous : 

  • les exercices de relaxation, de respiration, la méditation, l’Access Bars
  • les plantes sous diverses formes
  • les fleurs de Bach pour gérer ses émotions
  • le travail sur le sommeil pour retrouver un repos de qualité
  • les massages
maigrir en savoie

Il ne s’agit là bien sûr que de quelques pistes de réflexion pour accompagner la perte de poids. Chaque personne étant unique, il n’est pas possible de proposer une liste exhaustive de solutions.

 

 

Le suivi par un naturopathe ou autre professionnel de santé me semble très important. La perte de poids peut être longue, fatigante psychologiquement et physiquement. Etre accompagné dans les différentes étapes, de manière globale, sera une aide indéniable.

 

Le naturopathe détaillera chaque aspect dont nous avons parlé, et plus encore. L’anamnèse (ensemble des informations qui définissent la personne) qui est réalisée permet de mettre en évidence les habitudes alimentaires, sociales, physiques, biologiques. Les entretiens permettent de déceler des carences nutritionnelles et micro nutritionnelles, des inflammations, des problèmes hormonaux (ménopause, thyroïde, pilule par ex), des dysbioses ou hyperperméabilités intestinales.

L’individu est un TOUT. Les problèmes du corps influent sur le moral, tout comme les blocages émotionnels auront un impact sur le bon fonctionnement de l’organisme. Tout est lié. C’est pour cela qu’aucun aspect n’est à négliger.

 

Comme le disait si bien Hippocrate, à tout problème il faut chercher la cause, et la traiter. Puis il faut rechercher la cause de la cause, et la traiter…

Ainsi seulement, nous apporterons des réponses durables, qui respectent notre corps et l’être indivisible et unique que nous sommes.