La mélisse

La mélisse, Melissa officinalis, est originaire de la partie nord-orientale du bassin méditerranéen (Turquie, Balkans). Elle est utilisée traditionnellement depuis Hippocrate au 4ème siècle avant J-C.

Elle a été introduite en France au Moyen-Age et elle est aujourd’hui commune dans les pays Européens.

La plante pousse spontanément dans les haies, les bois, sur les bords des chemins, ou bien cultivée dans les jardins. Elle aime les endroits frais et ombragés. Elle est également très résistante en pot.

Melissa officinalis fait partie de la famille des menthes, Lamiaceae. Ses feuilles dégagent une odeur et un goût citronné très agréable.

ROLES :

Les propriétés de la mélisse sur l’anxiété, le stress, la tension nerveuse sont grandement reconnues. Elle a une action sédative et hypnotique sur le système nerveux central. Elle favorise l’attention et le calme, et elle améliore la qualité et la durée du sommeil.

Les indications de la mélisse sur les troubles digestifs sont connues de longue date. Elle est antibactérienne, antimicrobienne et antiparasitaire. Elle soulagera les problèmes de ballonnements, flatulences, crampes d’estomac et spasmes intestinaux, la digestion lente et difficile. Elle exerce également un effet antiviral contre le virus de l’herpès.

Elle calmera les douleurs et crampes menstruelles.

La plante aura un impact sur les nausées et vomissements de la femme enceinte, en particulier au cours du 1er trimestre.

La mélisse est un puissant antioxydant. Elle protège nos cellules contre le stress oxydatif et donc contre le vieillissement prématuré lié aux radicaux libres.

 

UTILISATION :

On utilisera principalement les feuilles fraîches de mélisse sous forme d’infusion.

Elle pourra être associée à la menthe poivrée pour les problèmes digestifs. 

Les feuilles séchées perdent la majorité de leurs bienfaits car les composants actifs de la plante se trouvent dans ses huiles, présentes en très faible quantité dans les feuilles. Ces dernières sont très sensibles à l’oxydation qui se produit lors du séchage.

On trouvera également des teintures mères de feuilles fraiches. L’huile essentielle de mélisse est très onéreuse donc peu utilisée.

La meilleure utilisation de la mélisse est donc sous sa forme fraiche, en infusion. Achetez un plant de mélisse en jardinerie que vous planterez dans votre jardin ou que vous conserverez dans son pot sur le balcon.

 

Cet article a 1 commentaire

Les commentaires sont fermés.